En Français — 24 Março 2010

Le Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles (SYNDEAC), vient d’apprendre que le Théâtre de Wuppertal, une des scènes les plus emblématiques d’Allemagne et connu dans le monde, est menacé de fermeture.
Ce théâtre implanté dans l’une des villes les plus importantes de Rhénanie du Nord- Westphalie, au coeur de la Ruhr, a accueilli Pina Bausch. Elle a créé dans ce lieu la majorité de ses spectacles, à partir de 1973 et ce jusqu’à sa mort, l’an dernier. Quatre autres théâtres allemands sont également menacés.
A l’heure où la spéculation financière crée le chaos et frappe particulièrement les pays européens du sud, le SYNDEAC dénonce l’attaque lancée contre l’art et la culture par certains gouvernements libéraux.
En France, comme en Allemagne et partout en Europe, le SYNDEAC refuse la fermeture de théâtres, de musées et de bibliothèques, et la disparition de compagnies et festivals.
L’art, la culture et la connaissance sont les raisons d’être d’une société démocratique.
Ils sont même devenus aujourd’hui des atouts pour son économie et son développement. Ils constituent le véritable socle de l’Union européenne.
Le péril, comme nous le savons, est grand, il faut empêcher que le théâtre de Wuppertal devienne le symbole du renoncement.
La Journée mondiale du Théâtre, le 27 mars, sera l’occasion d’apporter le soutien au Théâtre de Wuppertal, afin d’enrayer des décisions extrêmement graves.
 

Related Articles

Share

About Author

Antonio Laginha

(0) Readers Comments

Comments are closed.